refuge1Le Refuge Jean Collet a été construit en 1910 par la S.T.D., club de montagne grenoblois. Il est alors une étape sur le chemin du Grand Pic de Belledonne. En effet, il se trouve à mi-chemin entre Sainte-Agnès, le village et le sommet. Il est situé sur un petit promontoire d’où l’on peut voir une grande partie du Grésivaudan, du massif de la Chartreuse, du Vercors, de Grenoble et même un petit bout de massif central.

Une salle à mangée équipée d’un poêle à bois vous attend, ainsi qu’un dortoir douillet. Il n’y a pas de douche mais un petit coin intime pour la toilette.

 

La journée

Toute la journée nous vous proposons  des boissons rafraîchissantes ou réconfortantes.

Vous pourrez également manger un petit quelque chose pour le goûter, comme une crêpe ou une part de tarte.

Nous proposons aussi une petite carte pour midi. Vous pourrez déguster l’assiette du randonneur, composée de fromage et de charcuterie locale, une omelette ou une assiette de pâtes. Si vous montez déjeuner, il est prudent mais pas obligatoire de nous téléphoner.

Vous trouverez les tarifs un peu plus bas.

Le soir

Le dortoir

Le dortoir

Si vous voulez dormir au refuge pour faire étape ou simplement pour passer une soirée conviviale en pleine montagne, nous vous accueillerons dans un dortoir.

Nous proposons la demi-pension (formule classique) comprenant le repas du soir, la nuitée et le petit déjeuner. Mais vous pouvez composer une formule à votre guise.

Le repas du soir est composé d’un potage, d’un plat chaud, de fromage et d’un dessert. Tout est cuisiné sur place, même le pain.

Le petit déjeuner comprend une boisson chaude, un jus de fruits, du pain et de la confiture maison et des céréales.

Il ne vous restera plus qu’à profiter du coucher de soleil!!!

 

Coucher de soleil

 

Les tarifs

Petit déjeuner 7 € Boissons froides
Repas du soir 15 € Sodas 3 €
Jus de fruits 3 €
Pause déjeuner Sirop ou Pulco 1,50 €
Omelette nature 4 € Diabolo 2,50 €
Omelette garnie 6 € Bière 3 €
 Spaghettis au pesto  7 € Bière spéciale 4 €
Assiette du randonneur  10 € Bière 50 cl 6 €
Bol de soupe 3.50 € Boissons chaudes
Salade du jour 8 € Thé, infusion 2 €
Pique nique (sur réservation)  8 € Chocolat chaud 2,50 €
Vin chaud 2,50 €
Café tasse 1,50 €
Goûter Café bol 2,50 €
Crêpe au sucre 2 €  Yogi tea 3 €
 Crêpe chocolat ou confiture maison  2,50 € Vin blanc, rouge, rosé…
Tarte ou dessert du jour  3.50 € Verre 2 €
25 cl 3.50 €
50cl 6 €
Litre 10 €
 Eau chaude litre 1.50 € Kir 2,50 €
 Eau chaude bol  0,50 € Pastis 2,50 €
 Préparation repas par personne 1 € Chartreuse 3 €
Génépi 3 €

 Hébergement

Nuitée Demi-pension
Adulte 14 € Plein tarif 36 €
CAF, FFME, FFRP 11 € STD, Moins de 25 ans 29 €
STD, moins de 18 ans 7 € Groupe (+ de 8 p.) 33 €
CAF, FFME, FFRP 33 €
Tarifs 2015, TTC.
Les boissons alcoolisées ne seront servies qu’avec un plat chaud.
Attention! Nous ne prenons pas la carte bleue. Nous prenons les espèces, les chèques et les chèques vacances.

L’hiver

En hiver la salle à manger et le dortoir sont accessibles.

Le poêle à bois est à votre disposition et vous devez monter votre propre bois.

Il y a quelques casseroles et un peu de vaisselle.

Il n’y a pas de gaz.

Il y a un point d’eau (torrent) à quelques mètres du refuge aux toilettes.

Le tarif par personne est de 7 euros, à mettre dans le tronc derrière la porte. Cet argent sert à l’entretien du refuge.

La STD

 

www.std-montagne.fr

La Société des Touristes du Dauphiné (STD)  est un club de montagne de Grenoble créé le 24 mai 1875, adhérent de la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade proposant diverses activités liées à ce milieu alpinisme, escalade, ski de randonnée et randonnée.

La STD fut la première association alpine à construire un refuge dans les Alpes avec le refuge de Belledonne bâti au niveau du lac de Belledonne. Refuge en ruine depuis la Première Guerre Mondiale.

Aujourd’hui la STD gère cinq refuges: Jean Collet dansBelledonne, La Fare dans les Grandes Rousses ainsi que ceux d’Adèle Planchard, de la Selle et du Soreillerdans les Écrins.

L’abbé Laurent Guétal, peintre paysagiste dauphinois compta parmi les premiers adhérents de la STD.

 

Un peu d’histoire….

Construit en 1910 sur l’éperon rocheux au dessus du cirque du Boulon, le refuge jean Collet est l’histoire d’une montagne et une histoire d’hommes. Une histoire d’hommes bien sûr prêts à courir le massif de Belledonne, si peu connu et si peu fréquenté à cette époque. Il leur fallu réaliser un sentier, de Saint Mury au habert du Mousset. Il leur a également fallu appréhender le vallon de la pierre, hostile aux premiers marcheurs et la contemplation d’un site dominant la vallée endormie.

 

Le premier refuge Jean Collet fut construit en 1910. Mais en 1926, suite à un cyclone d’une rare violence, la petite bâtisse fut totalement détruite. Il est alors reconstruit deux ans plus tard, en 1928, plus solidement avec une ossature métallique étudiée par les établissements Bouchailler et Viallet de Grenoble. Solidement ancré sur son éperon rocheux, il fut ensuite agrandi en 1967 et entièrement rénové et reconfiguré en 1987 pour faciliter le gardiennage.
Le refuge, qui est aujourd’hui centenaire est propriété de la S.T.D, la Société des Touristes du Dauphiné, club de montagne de 250 adhérents, dont Jean Collet, universitaire, entré à la S.T.D en 1878, fut le président et y restera jusqu’à sa mort en 1920. La S.T.D possède également cinq autres refuges. En 2010, le refuge jean Collet à fêté ses 100 ans.

 

Aujourd’hui, petit refuge rustique perché sur son belvédère, Jean Collet est une étape appréciée des randonneurs dans la traversée de Belledonne et un site idéal pour une découverte de la montagne. Il est fréquenté chaque année par bon nombre de randonneurs et d’alpinistes en quête d’aventure et de sommets.